FASHION DESIGN & BUSINESS SCHOOL SINCE 1952

Le styliste, faiseur de succès

Le Styliste est le créateur de l’âme d’une collection. À la fois au cœur de la réussite des productions d’une marque de prêt-à-porter ou de Haute Couture, et responsable de la bonne réalisation de ses pièces, il est celui qui donne du caractère aux vêtements

Être styliste : quel travail à effectuer ?

Parmi tous les métiers de la mode, le rêve des passionnés est souvent de devenir Styliste. Ils sont généralement bercés par le talent de Stylistes connus comme Christian Lacroix, Christian Dior ou bien encore Giorgio Armani. Mais en quoi consiste leur travail?

Tout d’abord, un Styliste (aussi appelé Styliste Modéliste) doit en permanence être au courant des tendances actuelles mais aussi les anticiper. Pour cela, il doit analyser les phénomènes de société et puiser son inspiration dans la rue par exemple.

Un Styliste peut travailler dans deux univers de la mode : le prêt-à-porter et la Haute Couture.

Quand il intervient en prêt-à-porter, il dessine les collections. Chaque pièce d’une collection sera ensuite produite en plusieurs exemplaires. En Haute Couture, le Styliste apporte son œil critique et conseille le créateur de mode.

Se démarquer en ayant du style

Le Styliste est un créateur de pièces de mode. Il pense un à un chaque modèle de sa collection en soignant tous les détails. Allure du vêtement, forme, matière, couleur : il ne laisse rien au hasard. On peut penser qu’être Styliste revient à travailler seul : il n’en est rien. Pour chaque projet, il est en collaboration avec différents corps de métier. Par exemple, il travaille avec le Designer textile et peut intervenir auprès des services marketing ou commercial.

Un bon Styliste est un Styliste avec une forte personnalité, qualité indispensable pour qu’il puisse imposer son style et convaincre ses collaborateurs de ses choix.

Styliste : la formation, mais surtout l’expérience

Dans le milieu de la mode, la concurrence est rude. Comme dans d’autres domaines, pour se faire une place quand on vient de finir sa formation en stylisme et qu’on est débutant, il faut travailler. Cependant, et surtout en ces temps où il y a plus de demandes que de places, le talent ne suffit pas. Pour se démarquer d’autres Stylistes, il faut accumuler de l’expérience et faire jouer son réseau. En effet, le bouche-à-oreille est une pratique courante dans ce milieu. De plus, il faut savoir mettre toutes les chances de son côté: maîtriser les logiciels de conception assistée par ordinateur et pratiquer l’anglais sont des facteurs qui peuvent déclencher plus facilement la réussite. En suivant le Bachelor Styliste Modéliste proposé par l’école SupdeMod, vous bénéficierez d’une formation complète encadrée par des professionnels de la mode, pour une entrée sur le monde du travail facilitée.

 

 

candidature
plaquette