FASHION DESIGN & BUSINESS SCHOOL SINCE 1952

VAE

Validation des acquis par l'expérience

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme ou un titre doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles. Il est également possible d'être recevable sur un ou deux bloc(s) de compétences, dont validité est à vie si validé(s) par le Jury et d'être accompagné par l'école pour préparer son parcours VAE et l'entretien avec le Jury. 

Certification
DIPLÔME ET TITRE
Particulier

Vous transmettez à l’autorité certificatrice un dossier décrivant votre expérience. Ensuite, selon la certification, vous serez mis en situation professionnelle devant un jury ou vous lui présenterez votre dossier. Dans les deux cas, le jury s’entretiendra avec vous et prendra une décision de validation totale, partielle ou d’un refus de validation. L’ensemble de la démarche dure entre huit et douze mois (de la définition du projet jusqu’aux épreuves de validation devant le jury).

 

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation. Entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela vous demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce challenge.

Employeur

La VAE favorise le développement personnel et professionnel de vos salariés, mais c’est aussi une opportunité et un outil stratégique pour votre entreprise et vos salariés.

Les partenaires sociaux, dans leur négociation triennale d’accords de branche ou d’accords professionnels, insistent sur l’anticipation de l’évolution des métiers et des qualifications, sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, sur le développement de la VAE et sur l’acquisition d’un socle commun de compétences de base.

Ces négociations portent notamment sur les modalités d’information des salariés sur les actions de validation de l’expérience en vue de l’obtention d’une qualification et sur les conditions propres à favoriser l’accès aux salariés, dans un cadre collectif ou individuel, à la validation des acquis de l’expérience.

La loi du 5 mars 2014 renforce encore le dialogue social sur la formation et les compétences au sein des entreprises et dans les branches.

Dans votre entreprise, faites vous-même de la VAE, un outil phare de la politique de gestion de votre capital humain !

 

Contact : Jamal Hammouch : 04 78 42 28 75