La tendance vegan et la mode
DANS MON DRESSING

La tendance vegan et la mode

Après avoir conquis nos assiettes, le végétalisme s’inscrit désormais dans tout notre quotidien et s’invite même dans nos dressings ! Découvrons la tendance Vegan.

Que ce soit par l’utilisation de la fausse fourrure, ou du cuir vegan, les créateurs ont flairé le bon filon pour séduire les fashion addicts et les pousser à acheter sans culpabiliser.

C’est ainsi que de nombreuses lignes ou collections de vêtements, chaussures et accessoires vegan ont fait leur apparition chez les grands créateurs comme chez les plus modestes. Car si en matière de mode le cuir animal a souvent été perçu comme une matière de luxe, et le faux cuir comme la matière réservée aux petits budgets, désormais la tendance semble bel et bien sur le point de s’inverser !

En janvier, Pamela Anderson a présenté sa ligne de chaussures vegan, conçue en association avec la créatrice française d’accessoires Amélie Pichard. Une ligne qui a le mérite d’être dépourvue de tout produit d’origine animale, avec des matières comme des faux cuirs, du raphia ou du denim. Mais d’autres marques surfent sur la vague et profitent de personnalités de renom pour promouvoir leurs produits vegan, comme l’actrice et mannequin Nikki Reed qui a conçu un sac à main en association avec Freedom of Animals, un luxueux label d’accessoires végétaliens. Ces personnalités au fort pouvoir prescripteur deviennent ainsi les précepteurs de ce nouveau mouvement et incitent les consommateurs à se mettre au « green » dans leur consommation shopping tout en fédérant de nouvelles mentalités.

L’association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) s’est notamment associée avec plusieurs marques pour garantir le caractère vegan de leurs produits, comme Stella McCartney et ses collections de chaussures vegan de luxe, ou encore Esprit qui dispose d’une collection « Vegan Approved by PETA » .

Le cuir vegan est devenu une vraie niche sur le marché du luxe. Les matériaux ont évolué, se font plus travaillés et raffinés, et savent se faire apprécier d’une nouvelle clientèle plus consciencieuse de sa consommation, qui n’hésite pas à se tourner vers d’autres alternatives que le cuir animal pour son dressing.

À noter que ces produits restent en général assez onéreux. Par exemple, comptez en moyenne plusieurs centaines d’euros pour une paire de chaussures !

Photo : Sac à main Nikki Reed pour © Freedom of Animals. © Freedom of Animals

 

Angèle Delort