DESIGN LE DESIGNER DANS TOUT SES ETATS

E-1027, la maison en bord de bord, véritable icone d’architecture moderne.

E-1027, le joyau de l’architecture moderne

La Villa E-1027, surnommée aussi la Maison en bord de mer, fut construite  pendant l’entre-deux-guerres.

Ce sont Eileen Gray et Badovici qui sont à l’origine de la construction de cette maison moderne et Avant-gardiste. Lui, est directeur de publication pour le magazine l’Architecture vivante, elle, est décoratrice d’intérieur. Influençant Gray, ils se lancèrent dans l’aventure folle et osée de la construction de « La Maison en bord de mer » en 1926.

Nous sommes en 1926, Eileen Gray ainsi que son amant, Badovici, baptisent alors la villa en E 1027. Mais pourquoi E 1027, nous direz-vous?  Ce n’est autre qu’un nom code : le E pour Eileen l’architecte et designer Irlandaise, le 10 pour le J de Jean, 2 pour le B de Badovici, 7 pour le G de Gray.

Sortie tout droit de l’imagination de la designer dans les années 20, ce bijoux est un véritable témoin de l’architecture moderne de son époque.  Située non loin de Menton, à Roquebrune-Cap-Martin dans les Alpes maritimes.

 L’Architecture vivante

Nous sommes désormais en 1929  et la revue d’Avant-Garde de l’époque  L’Architecture vivante qualifie alors la villa de « joyau de l’architecture moderne ». Eileen sera fidèle aux théories de son ami, et respectera les cinq points de cette architecture moderne qui sont : pilotis, toit-terrasse, fenêtre en longueur, plan libre et façade libre ainsi qu’un toit terrasse. Une villa qui prime confort, esthétisme et fonctionnalité. Le Corbusier interviendra lui-même et ornera les murs de fresques colorées pour donner à la maison une véritable âme. Les couleurs vivent telles que le jaune, le rouge ou encore le bleu et le vert réveillent la pâleur des murs donnant ainsi un certain dynamisme.

source : capmoderne.com

Qui dit minimaliste dit un choix de matériaux modernes.

Eileen Gray a conçu entièrement le design intérieur et le mobilier. Astucieux et fonctionnel, pour elle tout « doit pouvoir rester libre et indépendant ». L’important est que son mobilier permette de tout ranger en prenant un minimum de place. Le choix des matériaux est moderne avec des formes et des courbes ajustées à l’espace de chaque pièce.

Nous devons à l’architecte, sa table rétractable portant le même nom que sa villa. Il faut savoir que la demeure, est tout aussi pratique et conçue dans une réelle volonté de fonctionnalité.

source : capmoderne.com

E-1027, aujourd’hui.

Les travaux s’achèvent en 1929.  Le couple mythique se sépare en 1932. Comme pour marquer la fin d’un temps désormais révolu. Gray décide de s’installer sur les hauteurs de Menton. Badovici pour sa part demeure à la villa.

Et depuis les années 2000, ce joyau est classé au patrimoine des monuments historiques de France. La villa a fait l’objet de bon nombre de rénovation au fil des années, les travaux effectués ont permis ainsi de redonner une seconde vie à la villa E1027.

Cet été vous passez sur la Côte d’Azur ? Nous sommes dimanche et vous ne savez pas dans  quelle exposition vous allez flâner avec vos amis ?

Sachez que la Villa E1027 est aujourd’hui ouverte au publique.

 

Du 1er septembre 2016 au 15 juin 2017. Réservation possible sur le site : capmoderne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *