GUIDE DE SURVIE IDEE A PIQUER

Biarritz, l’élégante ou l’Impériale !

Laissez-vous séduire par Biarritz, le temps d’un weekend par l’ambiance océanique et les paysages sauvages et historiques où il fait bon vivre. Le charme, la tranquillité et le côté pittoresque en font l’endroit parfait pour s’évader.

La cité balnéaire biarrote cultive son sens du contraste comme une coquetterie.

En 1852, la famille impériale (Napoléon III et son épouse Eugénie) font de la ville leur lieu de villégiature. Les têtes couronnées,  les familles fortunées et l’aristocratie européenne, russe et américaine  s’installent et séjournent : palaces, villas, casinos, golfs, et champs de courses transforment ainsi le village de pêcheurs qui devient le point de rendez-vous du gotha mondain!

Levons les yeux sur l’architecture unique et le mélange des styles: Old English, néo classique, néo renaissance, art déco ou encore le style hispano-mauresque, sont les  témoins de ces brassages culturels.

C’est à Biarritz en 1915 que Gabrielle Chanel ouvre sa première maison de couture. En effet, Boy Capel lui fait découvrir la cité, et, Mademoiselle est vite charmée par l’atmosphère sportive et mondaine . Le succès est immédiat.

Pendant les années folles la notoriété de la ville prend un essor considérable, et les artistes en vue de Lanvin à Picasso, Chaplin, Poiret  ou Von Dongen font de Biarritz une destination mondialement connue.

Comment ne pas associer Biarritz au surf?

C’est en Août 1956 que, Peter Viertel, scénariste américain et époux de l’actrice Deborah Kerr, arrive avec sa planche sur la plage. C’est la révolution!  Les prémices sont toutefois laborieux et il faut attendre les années 60 et les nouveaux équipements plus légers, puis les années 70 pour que le sport se démocratise enfin.

La grande variétés des vagues et la diversité des plages sur environ 6 kilomètres font  de Biarritz le spot favori de la communauté surf.

Si l’envie vous prend n’hésitez pas à faire  appel aux très nombreuses écoles de surf et essayez- vous à ce sport exigeant et passionnant. Les plages sont magnifiques et chacunes ont leur propres cachets. La côte des basques est ma favorite , avec sa vue sur les côtes espagnoles et ses falaises. Plus familiale et très coquette, la plage du Port vieux est au fond d’une anse rocheuse et abritée des vagues.

Comme l’effort appelle toujours le réconfort, je vous conseille de flâner aux Halles pour découvrir et déguster les produits et spécialités locales. Perdez-vous dans le quartier pour découvrir de jolies adresses de restaurants où vous apprécierez la cuisine locale (poissons frais, piment d’Espelette, jambon espagnol…)

 

Et le shopping dans tout ça??

Ah! on se régale aussi avec ces jolies boutiques de créateurs ,et de linge basque, et  on essayera toutes les paires d’espadrilles (comment résister?) et on rêvera devant les nombreuses vitrines de joailliers.

 

Mes adresses coup de cœur:

Un lieu pittoresque?

Le port des pêcheurs

Un point de vue?

Le rocher de la Vierge

Boire un verre?

Bar à bière La tireuse, 29 Rue Mazagran

Hôtel Régina, 52 Avenue de l’Impératrice: les cocktails sont exceptionnels et le cadre merveilleux (demander le Mistinguett ou le Art déco).

Manger une glace?

Glacier léonard,1 place Sainte Eugénie (OMG!)

Déguster des macarons basques et des moelleux au citron (Ab’fab baby!):

Maison Adam, 27 place Clémenceau

Bien manger?

Restaurant La goulue, 3 Rue Etienne Ardoin : la cuisine est de saison et aux accents basques dans un décor de 1900 avec miroirs et banquettes rouges.

Faire voyager ses papilles?

Restaurant Palais de Jade, 2 avenue reine victoria

Des chocolats qui tuent?

Henriet, place Clémenceau

Craquer pour un bijou?

Delphine Pariente, 9 Rue Gambetta

Faire sa cendrillon en espadrille?

Art of soule, 28 Rue Gambetta

Flamber?

Casino Barrière (face à l’océan),1 avenue Edouard VII

Une idée de lecture?

Biarritz et la mode de Nathalie Beau de Loménie, édition Atlantica

Comment y aller?

En avion: 1h15 depuis Lyon, l’aéroport est à 3 km de la ville.

www. biarritz. aeroport.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *